Comment fonctionne un générateur d’azote ?

azote

Dans cet article nous allons voir pourquoi utiliser un générateur d’azote, le fonctionnement de celui-ci, les différents générateurs ainsi que la plus-value des acteurs de ce marché.

 

Pourquoi utiliser un générateur d’azote ?

 

Les générateurs d’azote sont des équipements complexes servant à séparer l’azote de l’oxygène. Ils sont utilisés par beaucoup de professionnels et de nombreuses industries.
Ils sont en effet exploités par l’industrie agro-alimentaire, l’industrie pharmaceutique, l’industrie de l’électronique, la viniculture ou par les micro-brasseurs et même le marché de l’art ! 

Ces générateurs ont de nombreux usages :

Ils permettent la conservation des produits en empêchant l’oxydation grâce à l’inertage, que ce soit des produits périssables ou des produits sensibles. Ils favorisent aussi la conservation d’objets précieux en éliminant les insectes grâce à l’anoxie. La diminution de risque d’explosion dans l’utilisation de certaines machines fait aussi partie de leur attribution et enfin ils sont utilisés dans d’autres objectifs comme la nitrocarburation ou les impressions 3D de métal.

 

Quel est le fonctionnement d’un générateur d’azote ? 

 

Tout d’abord un générateur d’azote permet d’atteindre une certaine pureté de l’azote qui dépend alors de l’utilisation souhaitée.
Si un pourcentage dit “faible” de 90 à 99% de pureté est suffisant pour des opérations classiques comme le gonflage de pneus, il doit atteindre des degrés supérieurs à 99% pour certaines industries citées plus haut. Pour cela un
générateur d’azote est plus que nécessaire. 

Sachant que l’air est composé à 78% d’azote, un générateur utilise le principe de séparation moléculaire pour séparer les molécules d’azote des molécules d’air. 

L’appareil utilise un système à basculement de pression appelé Adsorption.

En effet, après une mise sous pression, un charbon actif capture le dioxyde de carbone, l’oxygène ainsi que la vapeur d’eau pour ne laisser que le gaz pur.
Autrement dit, de l’air comprimé est injecté dans des tubes remplis de charbon actif. La phase de production d’azote commence lorsque l’azote est la seule molécule s’échappant. Selon les machines le charbon peut alors être régénéré grâce à une dépressurisation intense qui lui permet de refaire un cycle de séparation moléculaire et ainsi être réutilisé. Dans ce cas-là, la purge est un succès. Ce processus est alors considéré comme étant auto régénérant et permet alors potentiellement un nombre de cycles infini.

 

Les différents types de générateurs d’azote ? 

 

Il existe les générateurs PSA qui fonctionnent comme expliqué précédemment selon le principe de l’adsorption mais il existe aussi les générateurs d’azote à membrane qui utilisent des faisceaux de fibres creuses, l’azote est donc filtré en passant à travers ces fibres devenant ainsi pur à leur passage.
Le générateur à membrane permet un traitement plus rapide que le générateur PSA mais ne permet pas d’atteindre une pureté équivalente. Ce dernier est donc plus utilisé dans les industries sensibles et peut offrir une pureté du gaz allant jusqu’à 99,99%

 

Des entreprises spécialisées dans les générateurs d’azote

 

Les entreprises expertes du marché offrent à la fois des conseils dans l’utilisation des machines ainsi que des offres personnalisées aux industries. Elles participent à l’étude des résultats des générateurs, à leur conception et à leur fabrication. Leur service comprend souvent l’installation de ces machines délicates ainsi qu’un service après-vente pour permettre un suivi dans le temps. Leur offre peut contenir des solutions de production d’azote autonome ne nécessitant pas d’intervention extérieure.  

 

Le fonctionnement des générateurs d’azote est donc un processus assez complexe nécessitant du matériel de qualité et une certaine expertise produite afin de pouvoir délivrer un gaz des plus purs et avoir une production constante et contrôlée sans interruption impromptue. Faire un appel d’offre auprès de professionnels est donc conseillé afin de pouvoir avoir des informations plus poussées.

Comment se déroule l’emboutissage profond ?
Quels sont les critères de choix d’une porte industrielle ?