Découpe au jet d’eau : comment ça marche ?

Découpe au jet d'eau

Les techniques de mise en forme des matériaux ne cessent de connaître des évolutions. Depuis quelque temps, la découpe au jet d’eau séduit de plus en plus d’entités grâce à ses multiples avantages. Toutefois, il s’agit d’une expression encore nouvelle pour la plupart du public. Malgré son caractère technologique de haut niveau, son fonctionnement est à la portée de tous. Trouvez dans ces quelques lignes les essentiels sur la découpe au jet d’eau.

 

Un usinage à froid

La découpe au jet d’eau fait partie des procédés de coupe à froid. En d’autres termes, aucune chaleur n’est générée quand le jet d’eau transcende un matériau. Ce qui évite d’éventuelles altérations du milieu environnant. Ce procédé de découpe vous épargne ainsi toute contrainte thermique pour la tâche. L’usinage des matières sensibles à la chaleur devient plus aisé avec ce système de découpe. Une machine de découpe à jet d’eau figure également parmi les outils de mise en forme par enlèvement de matière. Des pompes de haute performance et des buses assurent une vitesse de propulsion d’eau suffisante pour pénétrer des matériaux. Un fin jet d’eau frappe de ce fait la matière à une grande vitesse de façon à l’enlever. Une tête de coupe permet de diriger l’opération de manière à obtenir la forme et la dimension désirée. D’un modèle de système de découpe à l’autre, la pression de l’eau peut atteindre plusieurs milliers de bars, à savoir entre 1000 et 6000 bars. L’embout de sortie possède environ un diamètre de 0,1 à 0,5 mm de diamètre.

Basée sur la vitesse et la pression de l’eau

L’efficacité et la précision de la découpe au jet d’eau s’expliquent par l’eau à haute pression éjectée. L’opérateur sélectionne ainsi un diamètre de la tête de coupe et une vitesse de jet en fonction de la matière à usiner et du résultat attendu. Concernant le temps de découpe, celui-ci dépend du débit d’alimentation de la tête de coupe et de la taille de la pièce à usiner. La vitesse peut atteindre le Mach 2 ou Mach 3 en fonction des besoins. Le Mach 2 se réfère à deux fois la vitesse du son, 300 m/s. Il est tout à fait possible d’intégrer une machine de découpe au jet d’eau dans une production en série. Ce qui n’empêche pas que vous pouvez trouver un modèle approprié pour vos productions unitaires. Dans l’ensemble, la table de découpe est dotée d’un dispositif de guidage en 3D. La machine de découpe se manipule à travers un logiciel ergonomique. Il s’agit alors d’une solution d’usinage à la pointe de la technologie privilégiant d’une commande numérique.

Une technique plus pratique

Un autre atout de l’usinage à jet d’eau haute pression est la qualité de la découpe. La technique ne laisse aucune bavure ni d’autres imperfections. Vous obtenez directement des bords lisses avec des lignes de coupe minimales. D’une part, cela vous fait gagner du temps dans la réalisation des pièces. D’autre part, vous avez moins de travaux de finition à exécuter. D’une manière générale, vous avez le choix entre deux types de pompes pour générer la pression : un modèle à transmission et celui à piston. La différence entre ces deux modèles réside surtout au niveau de la consommation d’énergie. Au fond, chaque système de pompage saura vous faire profiter des avantages d’une découpe au jet d’eau. Il est aussi important de noter le fonctionnement écologique d’une telle machine de découpe. En effet, la procédure ne génère aucune scorie et l’eau peut être recyclée. En outre, aucune modification de la structure de la matière n’est à craindre. L’usinage est donc plus contrôlé comparé aux outils conventionnels. À la ressemblance, ce système de découpe nécessite une maintenance rigoureuse comme ses homologues.

Un découpage pour tous les matériaux

La découpe au jet d’eau se démarque aussi par la grande variété de matière pouvant être usinée. Selon votre exigence, le procédé de découpe peut être réalisé avec ou sans abrasif. Cette option relève notamment des caractéristiques du matériau à découper. Les pièces plus dures peuvent requérir une abrasion pour une mise en forme plus impeccable. L’abrasif et l’eau disposent de conteneurs respectifs. Ils sont juste mélangés à l’entrée de la buse. La technique de coupe à l’eau pure trouve également sa principale utilisation avec les produits alimentaires. L’eau n’altère pas la qualité des aliments. Pour l’ajout d’abrasif, on se sert du grenat ou du corindon. De ce fait, une machine de découpe au jet d’eau offre un usinage parfait pour le métal, l’acier, le verre, la pierre, le bois, etc. Ce qui explique d’ailleurs l’existence de prototypes modulaires avec des tailles et des performances variées. Il faudra simplement faire attention quant à l’enlèvement de matière sur les matériaux fragiles et cassants comme les matériaux composites. Un risque d’éclatement ou de délamination peut avoir lieu si la vitesse et la pression de l’eau ne sont pas bien ajustées.

Comment se déroule l’emboutissage profond ?
Quels sont les critères de choix d’une porte industrielle ?